Dans cette marche organisée par le lycée municipal de la ville et, le lycée Inagohi, plusieurs manifestants ont fait les frais d'une bavure policière. Au bilan: plusieurs blessés graves et, une dizaine d'arrestation dans le rang des collégiens.

  

À l'origine de ce véritable foutoir, des abus pratiqués par les autorités des deux lycées. À en croire les témoignages, il reviendrait aux élèves  de payer pour les feuilles  de devoir ce, contrairement aux conditions d’inscription en début d'année. 

  

" À la rentrée au mois de septembre, on nous a obligé à fournir chacun un parquet de papier rame pour les devoirs. Et maintenant on nous oblige à payer encore les photocopies pour les devoirs. Ah ça on dit non " ont dénoncé les élèves. 

 

Dispersés violemment par la police  vendredi dans les principales artères de la ville, les élèves  ont décidé de ne plus reprendre les cours jusqu'à nouvel ordre. 

 

Depuis samedi apprend t-on, les autorités de la ville multiplient les rencontres pour régler définitivement cette situation.

 

autre presse