Dans sa vision de promouvoir l’œuvre de Dieu en Côte d’Ivoire, ichretien.com rencontre régulièrement certains leaders d’église pour échanger avec eux sur leur activités spirituelles. Et pour le mois de janvier, c’est l’Apôtre Paul Boko Hervé, Président fondateur de la Mission Evangélique du Royaume des Cieux (MERC) que la rédaction a visité pour un entretien.

Dans votre église vous insistez beaucoup sur la vie de sanctification, qu’est-ce qui motive cela ?

On insiste sur cela parce que la sanctification est la condition pour prendre part au royaume des cieux. Aussi, j’insiste sur ce sujet dans mon ministère parce que c’est là le vrai sens de la vie chrétienne (2Cor5 :17). Celui qui veut vraiment aller au Ciel doit comprendre que c’est pour la sainteté qu’on donne sa vie à Jésus-Christ.

Mais, quel constat aujourd’hui ?

Malheureusement, la vie de sanctification fait peur aujourd’hui aux chrétiens, voire un monstre ou une fausse doctrine à leurs yeux, parce qu’ils aimeraient toujours entendre des messages qui tournent autour de la grâce ou de la prospérité.

Ceux-la pour se justifier disent que «l’homme n’est pas parfait. Tout le monde est pécheur. Nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce, Jésus nous a sanctifiés etc.». Et pourtant c’est pour la sanctification que Jésus nous appelle dans son église.

Parlant du mariage, vous avez déclaré au cours d’un récent séminaire qu’« aujourd’hui dans nos églises le mariage est devenu un nouveau évangile ». Pourquoi cette affirmation ?

Je suis chrétien depuis 20 ans et je sais de quoi je parle. Tous ceux qui viennent à l’église n’ont pas les mêmes motivations. Certains viennent pour leur salut et d’autres pour leurs intérêts personnels, surtout pour le mariage. Des chrétiens vont même plus loin en quittant l’église pour retourner à leur vie passée parce qu’ils prennent de l’âge et il n’y a aucun signe de mariage pour eux.

Le pensez-vous vraiment ?

Oui ! Quand le rêve est brisé, ils abandonnent l’église dans la rébellion pour se retrouver dans une autre église. D’ailleurs on sait que certains chrétiens montrent beaucoup de zèle dans l’église pour le seul but de gagner le cœur de tel frère ou de telle sœur. Malheureusement ces choses existent dans les églises aujourd’hui.

Vous révélez encore que « des démons viennent se marier physiquement aux femmes, tellement elles ont envie de se marier ». Mais, est-ce que cela est possible ?

Bien sûr ! Genèse 6 raconte comment les démons se sont mariés à des femmes et ont eu des enfants avec elles. C’est spirituellement que de tel mariage se scelle. Il commence par des scènes érotiques dans les rêves. C’est comme ça que les mauvais esprits ont commencé à contrôler les foyers et à posséder les corps de tous ceux qui s’adonnent à l’immoralité sexuelle.

Ces mauvais esprits qui contractent des alliances avec leurs victimes, on les appelle généralement femmes ou maris de nuit. Les soucis du mariage et la débauche sexuelle sont des portes qui permettent aux démons de lier et de détruire la vie de leurs victimes.

Ces mauvais esprits peuvent-ils se présenter physiquement sous la forme humaine ?

Ils peuvent se présenter physiquement comme toi et moi. Dans des séances de délivrance cela s’est vérifiée. Moi, je l’ai vécu dans mon ministère cours d’un entretien. J’ai rencontré un jour une jeune fille qui était mariée spirituellement à un démon qui venait toujours lui rendre visite sous la forme humaine. C’est lui qui payait sa maison, qui lui donnait de l’argent de poche, qui faisait tout pour elle comme un homme prend soin d’une femme.

La fille le savait très bien, mais ne pouvait rien contre lui. Il menaçait de mort et tuait tous les hommes qui tentaient de gagner son cœur. Pour la délivrance de cette jeune fille, je lui ai présenté l’Evangile de Jésus-Christ, mais elle a refusé de se convertir parce que sa condition lui plaisait. Depuis cet entretien je n’ai plus eu ses nouvelles.

Pour ce qui est du péché sexuel dans l’église, vous avez un mot à dire ?

Le péché sexuel est un mal qui sévit partout dans le monde et aucune église n’est épargnée. Moise pendant l’exercice de son ministère a rencontré ce problème. L’apôtre Paul a rencontré lui aussi ce problème à l’Eglise de Corinthe et tant d’autres. Mais en cela, notre corps doit être le temple du Saint Esprit comme la bible le dit. Le Dieu que nous aimons et que nous servons a choisi notre corps comme habitation.

Si donc nous le souillons par les impuretés sexuelles, comment pouvons-nous donc prétendre être remplis de son onction ou être en communion avec lui ? La bible dit clairement que celui qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu (Jac4/4).

A votre avis, quelle est la solution de ce péché ?

La sainteté doit être le projet de l’église. Tout commence d’abord par les autorités spirituelles, elles-mêmes. Si le prédicateur qui prêche à la chaire commet lui-même l’adultère, alors comment les fidèles pourront-ils avoir la crainte de Dieu? Ensuite, il faut enseigner aux croyants que l’obéissance à la parole de Dieu est la condition obligatoire pour être sauvé. Sans la sanctification nul ne peut recevoir la bénédiction de Dieu (Heb12/14).

Aussi l’église doit insérer dans son programme des temps de cure d’âmes et des séances de délivrance. Les autorités spirituelles doivent prier pour avoir une vision d’encadrement afin d’amener chaque croyant à la maturité spirituelle.

Enfin, il faut exercer rigoureusement la discipline dans l’Eglise en employant des mesures bibliques telles que les avertissements, la décharge, la sous discipline, l’excommunication (pour les cas extrêmes) et la réintégration pour les croyants repentants.

Avant de terminer cet entretien quel message à l’endroit du corps du christ ?

Mon message est celui du Seigneur Jésus Christ lui-même. «Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore, et que le juste pratique encore la justice et que celui qui est saint se sanctifie encore. Voici je viens bientôt et ma rétribution avec moi pour rendre a chacun selon son œuvre… Heureux ceux qui lavent leurs robes afin d’avoir droit à l’arbre de vie et d’entrer par les portes de la ville… Dehors les chiens, les impudiques… Moi Jésus j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises» (Apocalypse 22/11;16).

Mes vœux les plus sincères et fraternels à tout le Corps de Christ est que nous nous purifions de toutes souillures du corps et de l’esprit en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu comme le dit Paul dans 2Cor 7/2. Aussi, tous mes encouragements aux hommes de Dieu qui servent le Seigneur d’un cœur sincère et désintéressé partout dans le monde.

A la MERC, quels sont vos programmes d’activités hebdomadaires ? Et où l’église est-elle située ?

S’agissant de nos programmes d’activité : tous les mardis matins de 10h à 16 h, je suis au temple pour les réceptions. De 18h30 à 20h, il y a le culte d’évangélisation et de réveil. Les mercredis de 14h30 à 16h le mouvement des jeunes se réuni, de 16h à 17h3 c’est le tour du mouvement des femmes. Le jeudi nous avons nos études bibliques de 18h à 20h.

Les vendredis les séances de délivrances se tiennent de 10h à 16h. Les dimanches notre culte d’adoration se déroule de 8h30 à 11h45. L’église « la Mission Evangélique du Royaume des Cieux (MERC) » est située à Yopougon groupement foncier, rue institut des aveugles après le carrefour du collège sainte Ruth près de l’immeuble les Oliviers. Nous répondons aux contacts suivants : Cel : 02 05 08 18 / 59 46 74 78 / 09 59 66 51 / Mail : apotrepaulboko@gmail.com.

Comment appréciez-vous la visite de « ichretien.com » dans votre église ?

Ichretien.com est une grande innovation pour les églises. Vous recevoir ici chez nous est une grâce immense. Que Dieu vous bénisse abondamment ! Et nous prierons pour qu’il apporte à ichretien.com toutes les ressources nécessaires pour cette belle vision et grande mission. Je bénis encore le Seigneur pour cette interview. La paix soit avec vous !
Saint Bénifils/Ic/Icci