Au total 10.055 fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire sont introuvables à l'issue d'une opération d'identification et de notation lancée par le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Selon une note d'information du ministère, "sur 169.705 agents et fonctionnaires attendus, 159.650 ont été notés et 10.055 n'ont pu l'être", soit un taux de présence effective de 94,8%.

"Les 5,92% restants se justifiaient par des décès, des abandons de postes, des personnes qui n'apparaissent pas dans les fichiers, des doublons de matricules, etc.", indique la note d'information qui cite le directeur général de la réforme administrative et de l'informatisation, Lokpo Ibrahim, après une réunion bilan sur l'opération d'identification et de notation jeudi avec les directeurs des ressources humaines des différents ministères.

"Le directeur général de la réforme administrative et de l'informatisation a sommé chaque directeur des ressources humaines de lui transmettre, au plus tard le lundi 15 décembre 2014, les matricules et noms des personnes n'ayant pas été notées", souligne la note d'information.

Par "souci d'efficacité et de régularisation", l'opération d'identification et de notation a été "prorogée jusqu'à la fin du mois de décembre", ajoute le texte qui appelle les directeurs des ressources humaines à mener cette phase du processus "avec rigueur et équité".
Source : Xinhua