Eric Grégoire, consultant français  établi en Côte d'Ivoire, retrouvé mort en début de putréfaction chez lui après plus d'une semaine de silence familial alertant.

 

Selon nos  informations recueillies, l'homme dont l’autopsie du corps s'est déroulée mardi dans la capitale ivoirienne, était assez proche de l'ambassade de France à Abidjan et était très connu et actif dans le milieu français en Côte d'Ivoire.

 

Alors que nous apprenons que les services du consulat de France sont sur le dossier, des sources proches de ce dernier évoquent un empoisonnement. 

 

Frappé par un poison aux alentours du 25 juin dernier, Eric Grégoire aurait tenté de se vider de son sang  avant de périr. 

 

Contactée la police ivoirienne fut aussi muette sur cette mort  que les autorités françaises au pays,  constat de mutisme qui n'aidera à lever l'ombre qui plane sur cette nouvelle mort  d'un blanc, apparemment des réseaux, en Côte d'Ivoire.