Après cette découverte macabre, les parents ont alerté la brigade de gendarmerie de Divo qui a dépêché des éléments à Grobiassoumé pour le constat d’usage.

Les populations du village de Grobiassoumé situé sur l’axe Divo-Lakota à environ 15 km de Divo sont encore sous le choc. Pour cause, le samedi 16 août dernier le corps sans vie de M. T., une fillette de six ans, a été retrouvé sans son sexe et sa langue. Elle était portée disparue depuis le mercredi 13 août.

Ce même mercredi, la fillette est sortie jouer avec ses camarades. Ne la voyant pas rentrer la nuit tombée, les parents inquiets, mènent des recherches en vain. Mais le samedi 16 août, c’est-à-dire trois jours après, des villageois qui se rendaient dans leur champ vont découvrir le corps sans vie de M. T. sans certains de ses organes.

Après cette découverte macabre, les parents ont alerté la brigade de gendarmerie de Divo qui a dépêché des éléments à Grobiassoumé pour le constat d’usage. Les populations de ce village qui assistent pour la première fois à un tel acte macabre, s’interrogent encore sur les raisons de ce crime odieux.

Une enquête a été ouverte à cet effet pour arrêter les auteurs de cette barbarie.

Soumaïla Bakayoko
Correspondant régional

Fraternité Matin
20/08/2014