Diégonefla (centre-Ouest) était à feu et à sang a appris Ivoirebusiness de source sécuritaire samedi. Des affrontements entre populations et l'armée suite à une opération de déguerpissement, ont fait des dizaines blessés dont plusieurs militaires, toujours selon la même source.

 

Les populations opposés à une opération de déguerpissement d'une forêt classée sont sortis massivement, érigeant des barrages à divers endroits de la ville en guise de protestation.

C'est le moment qu'ont choisi les forces de l'ordre pour réprimer et casser la manifestation, d'où un embrasement de la ville et des affrontements entre militaires et forces de l'ordre, faisant plusieurs blessés dans chaque camp.

 

L'intervention de gendarmes a mis le feu aux poudres.

L'ampleur des manifestations a obligé les autorités locales à suspendre l'opération de déguerpissement.

Mais la tension reste encore palpable dans la ville.

 

Serge Touré