Le 31 décembre 2014,Alassane Ouattara qui s’adressait aux ivoiriens,dans le cadre du traditionnel message du chef de l’Etat à ses compatriotes, s’est fortement satisfait de son bilan. Dans cet exercice,il ne s’est pas privé, une fois de plus, de vanter la croissance économique estimée à 9%. Une statistique raillée, il ya peu, par un leader de parti politique qui l’avait qualifiée de ‘’croissance appauvrissante’’ car pour lui, en réalité,les Ivoiriens dans leur grande majorité sont devenus beaucoup plus pauvres.

Aussi, Alassane Ouattara,comme à son habitude, a encore fait des promesses.Parmi celles-ci, l’emploi des jeunes ‘’Je sais que la problématique de l’emploi, notamment l’emploi des jeunes demeure une réelle préoccupation. C’est pourquoi, j’ai fait de la politique de l’emploi et de la création d’activités pour les jeunes, un engagement personnel.

Il y a eu des avancées importantes,avec plus d’un million d’emplois créés depuis ma prise de fonction, essentiellement dans l’agriculture et dans le secteur informel.La politique de diversification de notre economie et le rôle accru du secteur privé contribueront à développer la demande de personnel qualifié et à améliorer la situation de l’emploi. Nous ferons en sorte que les prochaines années soient celles du plein emploi pour les jeunes.’’ On se demande bien comment s’y prendra le chef de l’Etat pour réaliser,en quelques mois, ce qu’il n’a pu faire en quatre années de mandat ?

C’est d’ailleurs luimême qui a confessé publiquement n’avoir pas réussi à redresser l’économie du pays, raison pour laquelle il sollicite la candidature unique au RHDP à l’effet de s’assurer un second mandat.
D’où vient-il alors qu’il nous dresse un bilan largement satisfaisant avec des chiffres flatteurs qui ne correspondent à rien dans le vécu quotidien
des Ivoiriens ?
Vous avez dit démagogie ?
Nous sommes bien en année électorale et Ouattara le sait très bien, qui veut éblouir ses compatriotes. Reste à savoir si ces derniers mordront à
l’hameçon.
SOURCE:Aujourd’hui