La quarantaine pourtant bien dépassée, un homme n'éprouvait aucune honte a attouché les parties intimes des petites filles de l'école. Il a été condamné hier à 3ans de prison ferme au tribunal, conformément aux articles 354 et 355 du code pénal relatifs à l'attentat à la pudeur consommée.

Vigile dans une école, l'individu éprouvait du plaisir à jouer avec l'anus des petites filles de la maternelle.

Répondant au nom de Tehi Basile et âgé d'environ 43ans, il tenait la sécurité d'une école primaire située derrière la mairie de Bingerville, précisément dans le quartier de la sicogi 1. En plus de ses fonctions de vigile, le honteux individu s'est attribué lui-même, la qualité d'inspecteur des parties intimes des filles de la maternelles, encore trop fébriles pour se défendre ou imaginer le pire.

Interrogé par le tribunal alors que le coupable niait les faits, les fillettes ont toutes répondu: "C'est tonton le gardien qui met sa main dans notre Cu...".

Le rapport médical établi sur l'ensemble des élèves de la maternelle a diagnostiqué des douleurs pelviennes causées par une infection vaginale que peuvent seulement avoir des personnes adultes qui ont des rapports sexuels. Des lésions ont été découvertes même autour de l'anus des gamines.

Devant toutes ces preuves, Tehi Basile, le vigile pédophile a été reconnu coupable et a écopé la peine de trois ans d'emprisonnement en plus d'une amende de 500.000frs CFA à verser à la partie plaignante.

Se confessant, l'homme a expliqué qu'il n'a plus eu de rapports sexuels depuis un an.

Cependant, est-ce une raison suffisante pour détruire l'avenir moral, scolaire, sentimental et psychologique de ces fillettes? Certainement pas.
SOURCE IM