L’affaire suscite le rire. Un homme, la trentaine révolue dénommé Charles Kambiré, réputé pieux, a été envoyé au Parquet d’Abidjan-Plateau pour tentative de viol. Réparateur de portable, domicilié à Koumassi, il a vite reconnu les faits et tenté de se justifier. Grelottant de froid un soir de 30 décembre, dans une rue mal éclairée de Koumassi, il croise une fille de 20 ans et rebrousse chemin pour la suivre. « Ne se doutant de rien, R.D. sera vite rattrapée, ceinturée, puis jetée au sol avant qu’une main ferme ne vienne la bâillonner pour l’empêcher de crier. Elle se débat de toutes ses forces .

Et lorsqu’essoufflé et surpris par la résistance de la fille, il lâche prise. R.D. en profite pour hurler de toutes ses forces », rapporte un témoin. Le bonhomme qui tente de se sauver est rattrapé par un groupe de jeunes, conduit au commissariat le plus proche, il a été déféré au parquet le 2 janvier dernier, pour tentative de viol. « J’habitais à Abobo-Andokoi, avant d’être déplacé à Koumassi du fait des inondations. Ma copine qui réside toujours à Abobo, m’a abandonné. Ces temps-ci, je résiste difficilement au froid », plaide-t-il lors de sa garde à vue, avant d’ajouter: « Quand j’ai rencontré cette fille, j’ai pensé me réchauffer un peu pour résister au froid en ces temps d’harmattan. Malheureusement ça mal tourné…». En attendant son procès, les commentaires vont bon train dans le quartier de Charles Kambiré.
autre presse