Le dimanche 26 août 2012 à Sahué dans la sous-préfecture de Sikensi, Kouadio Amalé Alain, anciennement Commissaire de police au 29è arrondissement de Treichville a été interpellé par des soldats des FRCI en patrouille.
Frappé dans le dos à l’aide d’une machette, menotté puis jeté dans le coffre de son propre véhicule, il sera conduit par le chef de patrouille le Caporal Touré Ladji et ses acolytes vers une destination d’où il ne reviendra jamais…

Le 27 août 2012 à 9 h à la base de la police militaire d’Adjamé, le Caporal des FRCI Touré Ladji a été remis à la brigade de Gendarmerie d’Adjamé pour nécessité d’enquête et placé sous mandat de dépôt le 28 août 2012.
Reconnu coupable d’homicide volontaire sur Kouadio Amalé Alain, le Caporal Touré Ladji a été condamné vendredi 20 juin 2014 à la prison à perpétuité par le Tribunal Militaire d’Abidjan.
source RTI
24/06/2014