Colloque du Cojep –

Le colloque international du Cojep qui a débuté hier jeudi s’achève ce vendredi 19 juin 2015 à Yopougon. Le programme de ce jour prévoit trois panels dont celui animé par le professeur Séri Bailly, Dr Nogbou Hyacinthe et Karim Ouattara, ex-conseiller jeunesse à la Cdvr. Invité à se prononcer sur la responsabilité des jeunes dans le maintien de la paix, Karim Ouattara a signifié que de tout temps, ce sont les jeunes qui ont été les pionniers des luttes à la base des changements sociopolitiques tant en Côte d’Ivoire qu’ailleurs. Après avoir défini la notion de jeunesse, Karim Ouattara a soutenu que les jeunes, même s’ils jouent un rôle prépondérant, s’ils sont considérés comme les forces vives d’un pays, l’avenir d’une nation, ils n’ont pas toujours eu la place qui sied. Dans les échanges, un auditeur a demandé à Karim Ouattara s’il était convaincu que Charles Blé Goudé a posé des actes de paix et s’il mérite d’être incarcéré à La Haye. « Vous n’avez pas suivi mes interventions dans la presse sur ce sujet sinon vous n’auriez pas posé cette question », a-t-il répondu avant de rappeler ce qu’il a déjà eu à dire partout où il a été interrogé sur ce sujet. « J’ai toujours dit que j’attends de Ouattara qu’il soit un grand homme.


Il est déjà un grand président avec les résultats économiques, c’est indéniable. J’avais dit qu’il devait s’inspirer de Mandela qui a eu à travailler avec ses geôliers et les a même embrassés. Il a fallu ce grand geste d’humilité de Mandela pour qu’il soit un grand homme, même avec un seul mandat à la tête de son pays. Il aurait fallu un geste d’humilité au président Ouattara en allant à Korhogo (où était incarcéré Gbagbo) pour être un grand homme. (…) Vous me demandez si Blé Goudé mérite d’être à la Cpi. Je réponds pour dire qu’aucun Ivoirien ne mérite d’être là-bas. Blé Goudé ne mérite pas d’être là où il est. Je dis non, non et non ! », a réaffirmé Karim Ouattara, cadre à la Lonaci et proche du chef de l’Etat, Alassane Ouattara. L’ancien conseiller de Charles Konan Banny à la Cdvr a encore répété sa volonté de se rendre à La Haye pour visiter les prisonniers Blé Goudé et Laurent Gbagbo en attente de leur jugement. Il a également soutenu que Charles Blé Goudé, en tant qu’initiateur de la caravane de la paix, de la rencontre du café de Versailles à Abidjan sous Laurent Gbagbo, a bel et bien posé des actes de paix.

SD à Abidjan