Incarcéré depuis le 09 octobre 2017 à la Maca, le directeur du protocole du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, Soul To Soul, semble avoir trouvé l’homme providentiel pour défendre son cas.

Et cette personne n’est autre que l’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré. Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, Blaise Compaoré, serait intervenu « auprès d’Alassane Ouattara afin que soit libéré Souleymane Kamaraté, alias, Soul To Soul ».

Notons que Soul To Soul  est incarcéré pour « complot contre l’autorité de l’Etat ». Jusqu’à ce jour son dossier n’a toujours pas été présenté devant un juge.