Plusieurs quotidiens ivoiriens dont Notre Voie, L’Intelligent d’Abidjan et même des hebdomadaires imprimés sous les machines de la Snepci-Fraternité Matin, pourraient être encore absents du marché pendant une semaine, à compter du samedi 16 mai 2015.

Les commandes de bobines, ou papier pour réaliser les plaques d’impression effectuées dans un pays de la sous-région n’ont pas été livrées jusqu’à l’épuisement du stock actuel.

Seul le quotidien Fraternité Matin pourrait , apprend-t-on , échapper à la suspension d’impression, tout en réduisant ses pages et le nombre d’exemplaires imprimés.

 

Approchés aussi par Fraternité Matin que par des éditeurs directement, les deux autres imprimeurs de la place ( Rotoci et Sud Actions Médias) , qui produisent déjà les autres quotidiens et publications de la place, ont fait savoir qu’ils n’étaient pas en mesure de fournir des bobines, ni d’imprimer directement les journaux concernés.

Charles Kouassi

Afrikipresse