Les faits se sont produits dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 décembre à Cocody (Quartier Lycée Technique), entre 2h et 3h du matin. Visiblement éméché après avoir avalé quelques verres dans l’euphorie du réveillon de Noël, un fils du procureur se montre alors très agressif. Afin d’éviter d’autres débordements, ses amis décident alors de l’accompagner à son domicile. Mais, contre toute attente, la petite troupe est mal accueillie par le procureur Jean-Paul Kouassi, le père du jeune homme. Très en colère, le magistrat s’en prend aux jeunes arguant qu’il est « le neveu du président Alassane Ouattara ». Il sort alors son fusil de calibre 12, tire en l’air puis sur la foule, faisant plusieurs blessés. L’un d’eux, Malick Fall, grièvement atteint au bas-ventre, a été admis au bloc opératoire du Service de cardiologie du CHU de Treichville

Jeudi matin, le juge a tenté d’effacer des éléments de preuve de sa forfaiture avec la complicité des éléments du CCDO. Depuis le drame, le magistrat qui veut étouffer l’affaire, n’est plus réapparu à son domicile. En représailles, les jeunes ont brûlé un véhicule de type 4×4 lui appartenant. Selon plusieurs confidences recueillies auprès des proches et des riverains, le magistrat prétend être « un proche d’Alassane Ouattara ». « Je suis en charge de juger Simone Gbagbo. Donc on ne me fera rien », se vante-t-il. A suivre…

autre source