Des sources proches du gouverneur Banny l'ont Confirmé tôt ce mercredi matin.
Ils sont désormais trois aspirants à l’investiture du PDCI pour la présidentielle ivoirienne 2015. Après Amara Essy et Bertin Konan Kouadio, l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny a déposé sa candidature mercredi 10 décembre 2014.

On le disait hésitant depuis plusieurs mois. Charles Konan Banny a finalement pris sa décision : il sera bien candidat à l’investiture du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Mercredi 10 décembre au secrétariat du parti à Abidjan, l’ancien Premier ministre a fait déposer son dossier par Célestin Atsé Boua, président de la Commission recherche scientifique du PDCI, qu’accompagnaient le député de Sinfra, Bernard N’guessan, ainsi qu’une dizaine de membres du bureau politique.

« C’est une candidature du devoir pour un PDCI vivant et digne », a déclaré Célestin Atsé Boua. « C’est une candidature d’engagement qui porte l’espérance des valeurs chères à Félix Houphouët-Boigny pour la victoire du PDCI », a-t-il poursuivi. Une déclaration de Charles Konan Banny, par ailleurs président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation, est attendue les prochains jours, selon son porte-parole Franck Kouassi Sran.

Fronde contre Konan Bédié

Charles Konan Banny devient le troisième cadre du parti à proposer sa candidature pour la présidentielle de 2015 après l’ex-ministre des affaires étrangères Essy Amara et le député Bertin Konan Kouadio.

Autant de défis lancés au président du PDCI, Henri Konan Bédié, qui a invité les militants et sympathisants, ainsi que toutes les formations membres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à soutenir une « candidature unique » d’Alassane Ouattara pour 2015.

Une réunion du bureau politique du PDCI est prévue jeudi 18 décembre.
AUTRE SOURCE