La coordination des mouvements et associtions à Guillaume Kigbafory Soro (CMA-GKS) a procédé le lundi 1er juin 2020, à son siège à Adjamé, au lancement de la phase 2 de opération ANAZE.

Au cours d’un point de presse, Coulibaly Sié, porte-parole de la CMA-GKS a annoncé la phase 2 de l’opération ANAZE. « Cette opération vise à atteindre les 300.000 adhérents. Elle consiste à faire adhérer 5000 à 10.000 personnes par semaine, uniquement par les mouvements CMA-GKS », a annoncé Coulibaly Sié.
Il a précisé que cette phase 2 de l’opération est prévue pour se dérouler à Abidjan et banlieues, à Daloa et à Bouaké. Le lancement de la phase 2 de l’opération ANAZE a été couplé avec la présentation du site web des mouvements CMA-GKS, en vue de donner un écho international aux messages des mouvements, a mentionné Coulibaly Sié.
Le porte-parole des mouvements CMA-GKS a saisi l’occasion pour lancer un message pressant au pouvoir RHDP. » Il est temps que Ouattara tende la main à tous les exilés. Le président Ouattara peut encore rentrer dans l’histoire en faisant rentrer Guillaume Soro, Laurent Gbagbo et Blé Goudé, ainsi que tous ces autres anonymes exilés », a défendu Coulibaly Sié.

Poursuivant, il a dit ne pas comprendre la démarche du pouvoir RHDP. « On condamne Soro à 20 ans et on négocie avec lui la nuit pour qu’il soit vice-président », a révélé le porte-parole des mouvements proches de Guillaume Soro. Revenant aux adhésions, Coulibaly Sié a expliqué qu’il s’agit pour les mouvements proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale de donner une implantation à Générations et peuples solidaires (GPS). « D’ici à la fin du mois de juillet, le GPS sera présent dans tous les villages et hameaux du pays. Ainsi que dans tous les lieux de vote »,a-t-il promis.
Coulibaly Sié a également saisi occasion pour lancer un appel à Alassane Ouattara afin qu’il libère les proches de Guillaume Soro emprisonnés depuis décembre 2019. Candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020, Guillaume Soro vit en exil en Europe depuis son retour manqué, le 23 décembre 2019. En Côte d’Ivoire, ses partisans croient fermement zn sa victoire au soir du 31 octobre 2020.