Après des jours et nuits de mutineries de ses hommes dans tout le pays face à des autorités impuissantes. Après être allé lui-même (curieusement) au premier rang l'accueillir à son retour d’Accra après l’investiture d’Akufo dans le tohu-bohu de la mutinerie. Après l'avoir contraint manu militari à lui redonner son "petit" poste de la Présidence de l'Assemblée Nationale à laquelle il tenait tant. ... Voilà que Ouattara offre l'armée aux ex-rebelles de Soro. Tout ce chamboulement découle de la mutinerie de ses hommes qui a paralysé tout le pays et ses autorités des jours durant. C'EST CE QU'ON POURRAIT APPELER UN COUP D'ÉTAT PARTIEL, À L'AMIABLE., UN COUP D'ÉTAT ENTRE AMIS.

À bon entendeur ... DTR