Coup de gueule du Pdt Banny

 

 » Le débat public ivoirien reste encore bipolaire malgré tout et les échanges caractérisés par un manque criant de respect et de courtoisie. C’est un signe alarmant.

 

Il y a peu, au sujet du traitement des indemnisations des victimes de la crise ivoirienne, j’ai découvert avec effarement, les propos excessifs tenus dans la presse par un responsable d’association de victimes à l’encontre du Président de la CONARIV, Mgr Siméon Ahouana.

 

Ces propos particulièrement irrévérencieux ont surtout choqué les croyants en raison du statut et du rang de leur cible…C’était tout simplement inadmissible !

 

La Côte d’Ivoire, notre pays a besoin de renouer avec la culture du respect en dépit de nos divergences et différences d’opinions…Et il me semble important de souligner que c’est se respecter soi-même que de respecter l’autorité.

 

Il est temps de décourager ceux qui agissent contre ces principes, de même que leurs éventuels commanditaires. Notre pays ne fera pas de progrès véritables sans valeurs, ni sans les hommes pour les incarner.

 

J’exhorte donc principalement les autorités de notre pays à y veiller, sérieusement ! »

 

Page Facebook Konan Banny