Si aucun calendrier n’est arrêté concernant la reprise du procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, un détail nous a été confié.

 

Nous apprenons ce mercredi auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI), que la, « conduite  de la phase de la Défense présentant ses moyens de preuve sera décidée par les Juges en temps voulu. »

 

Quant à l’intervention de l’ex chef d’Etat ivoirien que sa défense aurait proposé, la cour précise qu’elle n’a arrêté aucun calendrier et n’a pas de détail sur cette phase à ce jour