Selon la « Lettre du Continent » dans sa parution de cette semaine, Fatou Bensouda serait à la manœuvre en France à la recherche de preuves contre Gbagbo.
En effet, notre confrère indique que « Priée en juin de revoir sa copie à la demande des juges de la Cour pénale internationale (CPI) à l’issue de la première audience de confirmation des charges pesant sur Laurent Gbagbo, la procureure Fatou Bensouda aurait, entre autres, approché le ministre français de la Défense pour muscler son dossier.
L’ex-ministre originaire de Gambie souhaite notamment entrer en possession de la liste établie par la force française Licorne détaillant par le menu l’arsenal d’armes lourdes qui aurait été découvert dans les sous-sols de la présidence ivoirienne au lendemain de la crise post-électorale 2011 ».
Licorne acceptera-elle de coopérer avec Fatou Bensouda afin d’assurer le service après-vente?
Rien n’est moins sûr, surtout que tout le monde sait que Licorne qui a ouvert la voie à la capture et au kidnapping du Président Gbagbo, le 11 avril 2011, en son palais présidentiel d’Abidjan Cocody-les-Ambassades.

Catherine Balineau
Source : La Lettre du Continent

-