Ago Agonian Pierre, plus connu sous le nom de "JP Martin’s", a été assassiné dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 mai, à son domicile d'Abidjan-Cocody.

Il était le fondateur d’un magazine d’adolescents appelé « Pipol ». Les raisons de sa mort restent pour l'heure très floues.

Toujours est-il qu'il a été tué à son domicile du quartier Mahou.

 

Le principal suspect, de ce crime est en fait un proche de la victime. Ce dernier a pris la fuite après les faits. Il reste pour l'heure introuvable.

La police depuis vendredi soir, a ouvert une enquête concernant ce drame. Un périmètre de sécurité sur les lieux du meurtre, a été mis en place, pour permettre à la police scientifique, de travailler.

 

Selon les premiers résultats de l’enquête, JP Martin’s aurait reçu un coup violent à la nuque, puis sa tête aurait été plongée dans un sceau d'eau afin qu’il meurt asphyxié.

 

Selon des témoignages, le suspect aurait quitté les lieux du crime à 6 heures, vendredi 6 mai. Les témoins l'auraient vu étrangement pressé de partir à bord du véhicule de son ami.

 

Il serait âgé d’une vingtaine d’année, de style "brouteur", et serait proche de la victime.

 

Le corps sans vie, de JP Martin’s, a été découvert à son domicile, le vendredi 6 mai, dans l’après-midi. Il laisse derrière lui, une famille inconsolable.

 

La police, a quand à elle, lancé un appel à témoin.

Nous y reviendrons.

 

Eric Lassale