17/08/2020 Source : Autre Presse

17/08/2020 Source : Autre Presse

 

La Côte d’Ivoire vit une crise préélectorale sans précédent. Une crise née de la volonté du Président de la République Alassane Ouattara de briguer un 3e mandat présidentiel.

 

Après deux journées de manifestations, l’on dénombre officiellement 5 morts, 104 blessés et de nombreuses arrestations. Loin d’enclencher un dialogue pour apaiser la situation, les différentes parties en présence ne font que durcir leurs positions.

 

Dans cette situation sociopolitique explosive, le médiateur de la République Adama Toungara est invisible. Et pourtant, c’est le moment et l’occasion pour l’ancien maire de la commune d’Abobo de rendre utile la noble institution qu’il dirige.

 

Car plus que jamais, les Ivoiriens ont besoin de ses services pour réunir autour d’une table les différents protagonistes afin de trouver une issue pacifique à la crise liée au 3e mandat du chef de l’Etat. Il ne faudrait pas attendre que le pire se produise ou qu'on atteigne le point du non-retour avant de jouer les pompiers. Il est donc encore temps pour Adama Toungara d'agir et ramener la sérénité au sein de la population.