Michel Gbagbo tente d'éteindre le feu au sein du FPI. Sans grand succès pour le moment. La crise interne au Front populaire ivoirien (FPI) se poursuit.

Michel Gbagbo , lui, nommé secrétaire national chargé de la politique pénitentiaire et des détenus politiques, a pour sa part choisi de rester. Du moins, pour le moment... Et s'est même donné le rôle de médiateur entre les deux "parties". Aussi a-t-il présenté, en se rendant à la fois chez ( Laurent Akoun et Alphonse Douati) et chez Pascal Affi N'Guessan, un projet de nouveau secrétariat général plus restreint et, selon ses proches, plus représentatif des différentes tendances. Si les premiers y ont adhéré, le second s'est montré beaucoup plus réservé. Une première tentative de médiation qui semble aujourd'hui au point mort et laisse présager bien des remous dans les semaines à venir.
Source
autre presse