Selon les explications données lors des retrouvailles avec la presse le mardi 16 décembre 2014, Assoa Adou directeur de campagne de Laurent Gbagbo, "Ils se sont retrouvés devant le fait accompli. Ils n'ont pas compris pourquoi l'actuel président du parti, Affi N'guessan a introduit l'affaire en justice alors que des négociations pour une sortie de crime étaient en cours.Il se demande si la démarche de son camarade de lutte n'est pas de la sorcelerie.
Vidéo de Nianzou Ano

La situation au sein du FPI est complexe. La fracture est chaque jour plus grande entre la tendance Affi N'guessan et celle dirigée par Assoa Adou. L’apaisement et le retour à l'unité entre les deux ne paraissent pas évidents... pourtant elles portent le label "Pro-gbagbo".