On savait tous que leur union des frères ennemis ne ferait pas long feu. Elle n'avait aucun fondement idéologique. Les faits viennent de donner raison à ceux qui ont toujours pensé ainsi. La guéguerre pour  le contrôle du pouvoir d'Etat qui règnait en sourdine entre les "enfants" de Félix Houphouet-Boigny ou se réclamant de lui, a fini par avoir raison du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). La coalition au pouvoir s'est déchirée hier. Et cette fois pour de bon, selon nos sources. A l'appel de Henri Konan Bédié, président du plus vieux parti de la Côte d'Ivoire, les ministres Pdci-Rda ont quitté le gouvernement. Abandonnant Alassane Ouattara gérer, seul, les affaires de l'Etat. A l'origine de cette démission massive qui fera, certainement, couler beaucoup d'encre et de salive, une
histoire de ventre. Un poisson, carpe braisée ce premier avril 2014 pour une Côte d'Ivoire émergente à l'horizon 2020. Le partage n'aurait pas satisfait les compagnons du sphinx de Daoukro qui en réclameraient une meilleure part alors que le Rdr ne leur réservait que les arrêtes.
notrevoie / du mardi 1er avril 2014