Depuis le début de la guerre en 2011, environ 25 % des chrétiens syriens ont quitté leur pays. Partir ou rester? C'est la question que chacun se pose personnellement.


« Chaque jour ou presque, je fais mes adieux à quelqu'un ». Samir vit à Alep avec son épouse et leurs deux enfants. Il est moniteur pour enfants dans son église. « Beaucoup de responsables d'églises sont déjà partis et le travail repose sur quelques volontaires. »

Selon nos sources, 1 chrétien sur 4 a déjà quitté la Syrie. Avant la guerre, la communauté chrétienne représentait 8 % de la population syrienne, soit 1,8 million de personnes. Cela signifie qu'environ 450 000 chrétiens se sont exilés. Par ailleurs, de nombreuses familles chrétiennes se sont déplacées, toujours en Syrie, et vivent provisoirement dans des endroits moins exposés à Damas, ou autour de Lattakié et Tartous.

Soutenir l'Église

« Nous avons peur » continue Samir. « Chaque jour les tirs et les explosions s'intensifient. Je continue à travailler auprès des enfants, mais honnêtement, je pense de plus en plus à quitter le pays. » Pour l'instant Samir s'accroche. Il envisage même d'emmener les enfants de son église dans un camp de jeunes à Alep : « Nous attendons environ 70 participants. Les enfants ont besoin de passer du temps ensemble. Ils ont besoin de jouer pour oublier toutes les choses terribles qui se produisent autour d'eux. »

Portes Ouvertes continue à se tenir aux côtés des chrétiens et soutient l'Église syrienne. Par exemple, plus de 9 000 familles reçoivent une aide régulière en nourriture et produits de première nécessité.

Sujets de prière :
- Remercions Dieu pour les chrétiens restés en Syrie et qui servent l'Église avec zèle
- Prions pour Samir, sa famille et les enfants dont il s'occupe avec d' autres volontaires
- Prions pour le camp que Samir organise pour les enfants. Que Dieu protège ce camp et que les enfants soient fortifiés.
Portes Ouvertes