Cyrille Ambroise Diomandé, préfet de Tengréla, a déclaré le lundi 15 juin 2020, que « Tengréla est ouvertement menacée par les terroristes».

 

« Nous avons reçu vendredi soir une lettre anonyme faisant état d’une attaque terroriste imminente à Tengréla », a affirmé le préfet, qui a par ailleurs appelé la population de son département, à une entière collaboration avec les forces armées, afin d’assurer la sécurité de tous.

 

« Informez les populations. Ouvrez vos yeux dans vos villages et partout. Soyez vigilants et signalez-nous toute personne ou situation inhabituelle. Il y va de notre sécurité et de la sécurité de notre pays », a conseillé M. Diomandé.

 

Cette lettre anonyme intervient quelques jours après l’attaque du poste de Kafolo, qui a fait une dizaine de morts dans les rangs des forces armées ivoiriennes.