Sébastien Dano Djédjé, l’un des cadres du Front populaire ivoirien (FPI) de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, a déclaré vendredi que l’ex président du FPI, Pascal Affi N’guessan, “n’a jamais été propriétaire’’ de Notre Voie, le journal du parti, pour le contrôle duquel deux camps s’affrontent.

“M. Affi N’Guessan n’a jamais été propriétaire de cette entreprise créée bien avant lui’’, a déclaré Sebastien Dano Djédjé, dans un communiqué de presse dont Alerte Info a reçu copie.

Rappelant l’origine de la création du journal, M. Dano Djédjé a affirmé détenir 4% de son capital contre 80% pour le FPI, 6% pour Koffi Aka, 6% pour l’ancienne présentatrice-télé, Odette Sauyet et 4% pour l’ex-directeur de protocole de Laurent Gbagbo, Allou Wanyou Eugène

Selon le communiqué, “Affi N’Guessan, en tant que personne physique, n’a jamais racheté’’ le journal mais était seulement “qu’un porteur des actions du FPI en sa qualité de président’’´du parti.

Le FPI traverse une crise depuis que Affi N’guessan, a décidé de faire acte de candidature à la présidence de cette formation politique contre le fondateur, Laurent Gbagbo.

De cette crise sont nées deux camps qui peinent à s’accorder sur une stratégie de lutte pour la reconquête du pouvoir.

Les adversaires internes de Affi N’guessan dont M. Dano Djédjé ont tenté sans succès à deux reprises d’installer une nouvelle direction à la tête de cet organe de presse contrôlé par des proches de l’actuel président du parti

autre presse