Manifestations contre "l'éligibilité dérivée" de Ouattara, 10Sept2015

Manifestations contre "l'éligibilité dérivée" de Ouattara, 10Sept2015

Après un séjour de 3 mois en Europe avec pour base la France, Henri Konan Bédié est rentré au bercail, ce mardi 24 septembre 2019. C’est autour de 20h06 que le président du Pdci-Rda a foulé à nouveau Abidjan accueilli au Pavillon d’honneur de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët par plusieurs centaines de militants. 

 

Toutes les instances du parti septuagénaire se sont mobilisées pour offrir un accueil spécial au ’’Sphinx’’ de Daoukro. Des partis et groupements politiques membres de la Coalition pour la, démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), plateforme de l’opposition créée par le président du Pdci, notamment le FPI et EDS, n’ont pas manqué à l’accueil de leur allié. 

A 12 mois de l’élection présidentielle de 2020, Henri Konan Bédié, interrogé sur l’organisation de cette élection, au cours de l’échange qu’il a eu avec la presse, a lancé un appel solennel aux Ivoiriens. ’’Je demande aux Ivoiriens de se préparer à aller voter dans les meilleures conditions. Et de veiller à ce que cette fois-ci ces élections se tiennent dans la paix et non pas dans la violence’’, a-t-il déclaré. 

Le président du PDCI s’est également prononcé sur sa visite rendue à Laurent Gbagbo à Bruxelles. Leur rencontre, il la présente comme un devoir de fraternité pour témoigner son soutien à l’ex-président ivoirien dans l’épreuve du long procès dont il est l’objet devant la Cour pénale internationale (CPI). Il confirme avoir trouvé Gbagbo en pleine forme physique et intellectuelle. 

Une autre question relative à la remise du prix Félix Houphouët-Boigny pour la paix, lui a permis d’annoncer qu’il serait possible que le président éthiopien, le récipiendaire, se fasse représenter pour la remise dudit prix à une date ultérieure.