Si je dois me mettre à relater les faits macabres commis avant, pendant et après la prise de pouvoir de Ouattara, je crois que je passerai la nuit devant mon ordinateur, mais la stupéfaction actuelle, m'emmène à sortir de mon silence. Les assassinats des enfants et la prime offerte aux parents de ces victimes.
Toute femme donne la vie dans la douleur, mais ce n'est pas une raison de tuer son enfant à l'accouchement. Le silence de nos leaders, des organisations internationales des droits de l'homme, de l'UNICEF, de l'ONU fortement représentée en Côte d'Ivoire, toutes les ambassades accréditées dans notre sans compter ces multitudes d'armées qui se taisent sur ces crimes, je trouve cette attitude déplorable.

Selon le bilan mitoyen, il y a plus de 22 enfants portés disparus et seul un, a été retrouvé vivant. C'est triste et ignoble pour un pays dont son président se vante devant l'union africaine d'exemplaire, démocratique et dont la justice est équitable pour tous. Sans rentrer dans les mensonges grottestes de nos dirigeants, je me pose la question de savoir, dans quel monde vivent nos compatriotes ivoiriens? Le comble de cette culpabilité, c'est la prime de reconnaissance faite par le pouvoir piteusement à chaque famille, la somme maudite de 1 000 000 frs de cfa, en guise de solidarité et de compassion. C'est une moquerie pure et simple et encore, je ne comprends pas le silence de nos leaders.
En effet, le président Houphouet Boigny n'a de cesse de répéter de son vivant que l'avenir d'un pays, c'est sa jeunesse et voilà que le pouvoir ivoirien, sacrifie sur l'autel de son enracinement politique cette fraiche jeunesse et un mois, plus 22 mutilés et dont les organes servent à des rituels de maintien à des postes.

Quand Ouattara a pris le pouvoir, son seul programme cautionné par Bédié, car maintenant, on peut l'affirmer sans aucun risque, c'est la chasse aux pro-gbagbo et autres assimilés à ce pouvoir. Certains meurent dans les geôles sans que personne ne s'en meute, ensuite, l'humiliation la plus terrible des ivoiriens dont il prétend les gouverner et enfin, le rituel des enfants dont on arrache à leurs parents et, pour les faire taire, on leur distribue ignoblement 1500 euros, le prix d'une vie en Côte d'Ivoire. On n'est pas encore dans la vraie phase de la campagne et voilà le visage hideux et pitoyable que nous offre le pouvoir et ses sbires.
Déjà des conditions de vie les plus difficiles au monde, s'il faut descendre dans les quartiers, à des sorties d'école pour chasser les enfants et les tuer comme des bêtes et vendre leurs parties sensibles, des jeunes filles assassinées sur le nez et la barbe de ces forces de l'ordre qui oublient leur serment, le pouvoir n'a plus sa place. Rituels et sacrifices humains, mon Dieu, pour quoi accepter toutes ces ignominies pour apeurer et traumatiser toute une population que le pouvoir empêche de revendiquer ses droits?

Pour en revenir sur le silence de Bédié officialisé président directeur général (PCA) de la Côte d'Ivoire qui, longtemps laisse faire, crimes, assassinats politiques, emprisonnements sporadiques, et la liste hélas est trop longue, j'en déduis sa complicité. Pendant que les ivoiriens, veulent en finir avec ce pouvoir moribond, affaiblit, aux abois qui ne croit en personne même pas en Dieu, sacrifie des enfants, l'avenir d'un pays en voie de développement comme le nôtre, Bédié veut mordicus le maintient de ceux-là. Pourquoi Bédié veut-il un jour proche se faire traduit devant les juridictions internationales, pour complicité d'homicide?

La Côte d'Ivoire, qu'as tu fait pour mériter un tel? Diantre, si Ouattara est ivoirien, pourquoi tant d'horreurs sous son mandat? Pour qui il a été élu président de la république? Quel est le sens qu'il donne à la vie, s'il lui même arrache ou fait arracher ces vies? Pour qui gouverne Ouattara s'il doit ouvrir les portes de l'enfer aux ivoiriens? Pourquoi le pouvoir ivoirien dans sa panique de tout perdre dans les mois à venir croit que ces rituels peuvent changer le cours de notre histoire? Un pouvoir se maintient par la qualité de ses actes en faveur de la condition de vie meilleure de ses concitoyens, alors que ce n'est pas le cas chez nous. Pour citer quelques exemples, en France comme dans les grandes nations, une telle horreur contraint le président à changer, réprimer et sanctionner les ministres en charge de ces grabuges. C'est, héla, ces mêmes ministres qui vont se moquer de ses enfants arrachés à notre pays.
Aux candidats déclarés, voilà ceux qui doivent demain, nous aider à travers les différentes formations pour se mettre au service du pays qu'on assassine et les coupables, sont là, sous vos yeux et vous emblez tellement abasourdis, que je vous demande de vous réveiller et condamner ces horreurs qui rabaissent notre armoirie et anticipe l'arrêt de notre espoir. Vous êtes l'espoir du renouveau de notre pays, ne restez pas muets, agissez. Notre seule richesse, notre jeunesse, est devenue la proie de nos gouvernants et c'est ça, l'émergence en 2020.

Une contribution de Joël ETTIEN
Président de la coordination du renouveau du PDCI RDA France