Le Président Laurent Gbagbo a déposé une demande d'autorisation devant la Cour pénale internationale pour aller en Côte d'Ivoire enterrer sa mère Gado Marguerite, comme le rapporte notre confrère Le Temps en sa Une de ce vendredi. Selon nos informations, la demande de Laurent Gbagbo se base sur la jurisprudence Jean Pierre Bemba, ex-vice président de la république démocratique du Congo actuellement en prison à La Haye, qui avait été autorisé par la CPI à aller enterrer son père Bemba Saolona.

Le Président Laurent Gbagbo, sauf coup de théâtre, sera bientôt à Mama son village natal, parmi les siens afin d'enterrer dignement sa mère et participer pleinement aux obsèques. Selon les informations en notre possession, certains chefs d'Etat africains, qui lui ont déjà présenté leurs condoléances depuis la CPI, seraient prêts à effectuer le déplacement en Côte d'Ivoire, pour être aux côtés du Président Laurent Gbagbo dans cette épreuve très douloureuse. Nous y reviendrons.
Michèle Laffont
Correspondante permanente aux Pays Bas