Il y a beaucoup de leçons à tirer de la défaite programmée des Zéléfants face aux demi-dieux grecs. L’une d’entre elle
est le fait qu’ils ne savent pas se battre,becs et ongles, comme des hommes qui défendent leur peau. Or, le Dramanistan les a envoyés en mission pour se battre contre le reste du monde. Et ramener la coupe, quel qu’en soit le prix. Malheureusement, celui qui devait les entraîner aux différentes techniques d’attaques
et aux différents systèmes de défense, a lui-même aussi besoin d’apprendre à combattre.

Tellement il est mince, les Grecs lui ont donné un peu de graisse. Quand les Rattrapés ont vu ça,hélas tardivement, dans le ventre de la pile, Soro alias Flipper le dauphin, le président des députés, qui a fait l’école syndicale et la profession rebelle, a voulu rectifier le tir. Précipitamment, il s’est rendu au Brésil. Sa mission, apprendre aux Zéléfants comment tuer, égorger, dépécer…
un match. Mais comment faire partager son expérience de guerrier combattant et combatif à des bébés gâtés de
Zéléfants en moins d’une semaine !

Difficile challenge… Car, la rage de vaincre, même sans convaincre, ni avoir raison, ce n’est pas en quelques jours, en quelques semaines ou en quelques mois qu’on le forge. Cela prend des années,surtout quand ya pas palabre dans ton
sang à ta naissance. Demandez aux rebelles… Ils en savent quelque chose ! Et si leurs formateurs avaient offert un stage
pratique à Lamouchi pour l’aguerrir au combat comme un vrai guerrier ? Ainsi bien formé, il aurait pu à son tour former
des footballeurs tireurs de boulets de canons, destructeurs de défenses adverses
! Adjigui dôni…
Rman Bléwé
Bôlkotch du vendredi 27 juin au jeudi 3 juillet 2014