autre presse
Il s'est produit une scène ahurissante le lundi 18 août dans la commune de Treichville. Le quartier de la zone portuaire d’Abidjan a été le théâtre d’un violent affrontement entre un important détachement de gendarmes et les habitants.

Il est 6 heures lorsque les populations de Hino, sous quartier de la zone portuaire, sont tirées de leur sommeil. En effet, le détachement de la gendarmerie nationale est descendu sur les lieux pour opérer à un déguerpissement. Selon les sources, le terrain en question a été racheté par un opérateur économique.
Refusant de sortir de leurs habitations, La populations a protesté au point d'affronter les forces de l'ordre.
Les gendarmes ont alors procédé à l’expulsion des habitants de force. Face à la résistance, les forces de l’ordre ont dû utiliser les canettes de lacrymogène. La population quant à elle s'est mise à jeter des pierres et autres objets sur les gendarmes.
Sawadogo Séïdou, chef dudit quartier proteste vigoureusement contre l’acharnement contre les habitants. Selon lui, le dossier est en cours au tribunal de Première instance d’Abidjan.
Peu après 8H, les gendarmes réussissent à ramener l’ordre. Toutefois, on note, de sources sanitaires, quatorze blessés qui sont évacués au Chu de Treichville