Au sortir d’un entretien ce vendredi avec son homologue français, Emmanuel Macron, Alassane Ouattara a abordé face à la presse à Paris la question du parti unifié. Le texte relatif à cette nouvelle entité politique a été cosigné par six partis membres de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), dont font partie le Rdr et le Pdci de Henri Konan Bédié qui a apporté des précisons sur la question un jour plus tôt.

 

 

 

Comme Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Alassane Ouattara, le président d’honneur du Rassemblement des Républicains (Rdr) s’est prononcé sur les différentes candidatures à valider au sein du Rhdp à l’issue de l’unification des partis membres de la coalition au pouvoir, face à des journalistes en France, après un tête-à-tête avec Emmanuel Macron.

 

"Nous sommes en phase. Notre alliance est solide. Nous avons fait des progrès considérables pour la Côte d’Ivoire. Nous avons les taux de croissance parmi les meilleurs au monde. Nous avons cette alliance avec des personnes compétentes. Ce qui nous importe, c’est la stabilité de la Côte d’Ivoire et nous continuons de travailler y compris de préparer les élections de 2020", a dit M. Ouattara, ajoutant : "tout le monde pourra etre candidat et le meilleur sera choisi par cette alliance, le Rhdp".

 

 

lire aussi BÉDIÉ : "L'ACCORD POLITIQUE SUR LE PARTI UNIFIÉ NE SIGNIFIE NULLEMENT LA DISSOLUTION DU PDCI-RDA... NOTRE PARTI AURA UN CANDIDAT RHDP À LA PRÉSIDENTIELLE DE 2020."