Le porte-parole du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a conduit une forte délégation à Daoukro ce jeudi 21 mai 2020.

Les personnalités y étaient pour faire des dons au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Cependant, ils se sont été heurtés à des jeunes qui ont refusé la visite des personnalités au roi de Daoukro, Nanan Kongo Lagou III.

La visite chez le roi qui devait aboutir à l’autorisation de la cérémonie de don s’est transformée en une tractation entre les autorités préfectorales et des jeunes euphoriques qui tentaient vaille que vaille à empêcher la visite des illustres hôtes au roi.


Les raisons évoquées sont que le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, ancien cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) aujourd’hui porte-parole principal du RHDP, n’est pas la bienvenue. Car selon ces jeunes, Adjoumani aurait manqué du respect à Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA et natif de la ville de Daoukro. De plus, ils reprochent à Abdoul Awassa, de faire partie de la délégation. Pour rappel, Celui-ci avait versé un liquide rouge devant la résidence de Bédié à Abidjan (Cocody).


Le PDCI avait déclaré avoir saisi la justice pour profanation de domicile. L’affaire avait été classée sans suite. Ainsi, le Préfet Légré Koukougnon en bon diplomate va s’entretenir avec les jeunes opposants au nom de la préfet de Région du Iffou Julie Sonan Aka. Il va trouver les mots justes pour convaincre les jeunes afin qu’ils acceptent la visite des personnalités.


Les velléités tues, le ministre et sa délégation composée de Aka Aouélé, Ly Ramata Bakayoko, Bilé Diéméléou, Brice Kouassi, Siaka Ouattara, Aimée Zébéyoux et Jean Louis Anonouan ont pu présenter leurs civilités au roi « Personne ne peut nous empêcher se rentrer ici dans la cour du roi. Je ne peux pas venir à Daoukro sans venir saluer le chef. Nous sommes heureux de le trouver en bonne santé. Tous les jeunes baoulé ici présents ne peuvent pa me toucher. La tradition ne le permet pas », a dit le ministre Adjoumani devant le roi. En définitive, les bénédictions ont été dites pour la réussite de la cérémonie de don