307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg

Des armes de guerre découvertes dans un village ivoirien près de la frontière malienne.

image_2

Un important stock d’armes de guerre a été découvert par un chasseur traditionnel du village de Kouroukoro dans un champ situé près du village voisin de Missasso, 35 km à l’ouest de Tengrela), a rapporté mardi l'AIP. 

Ce sont au total huit kalachnikovs AK 47, un fusil PKM, une bande de 101 munitions, 1461 munitions en vrac, sept portes-chargeurs, 37 chargeurs AK 47, un chargeur PKM qui ont été découverts, le 11 novembre, cachés sous un arbre et recouverts par des branches d’arbres séchées.

La rouille sur les armes laisse à penser qu’elles y sont depuis quelques mois, a confié la source. « Il est également probable que ces armes aient été déposées par des combattants jihadistes en déroute face à l’armée malienne qui avait mené une opération dans la zone en juin dernier pour les déloger de la forêt de Saman (territoire malien) » a indiqué la source.

Les villages de Kouroukoro et Missasso sont situés à moins de cinq kilomètres du territoire malien et à une vingtaine de kilomètres de la localité de Fakola attaquée en juin par les jihadistes. L’armée malienne avait lancé un assaut pour les déloger de la forêt de Saman dans la nuit du 01 au 02 juillet.

Lebabi.net avec AIP

Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder