Aimez-vous les prédications dynamiques ? Moi oui ! Et il n'y a rien de mal à ça. Sauf quand on accorde plus d'importance au style qu'au contenu.

Certains ne peuvent supporter tel prédicateur, à cause de son style trop ceci ou pas assez cela. C'est particulièrement vrai en ce qui concerne l'enseignement, perçu comme long et ennuyeux.

De plus en plus, les messages sont construits pour « intéresser ». Il faut veiller à avoir au moins deux anecdotes, trois blagues et pas plus de deux versets, le tout en 17 minutes ! L'Église a enfin trouvé un moyen d'intégrer facilement la vie chrétienne à notre vie quotidienne... hum... Le seul problème, c'est que cet évangile facile et plaisant ne transforme pas, ne renouvelle pas, ne sanctifie pas, ne construit pas.

Notre marche avec Dieu est une école, faite d'instructions, de réprimandes et aussi d'encouragements. Si vous aimez réellement le Seigneur, vous aimez aussi Sa Parole et vous avez envie de la connaître et de la comprendre.

L'enseignement vous donnera ce dont vous avez besoin, et non ce que vous voulez. Il vous délivrera, vous guérira, vous consolera, vous dirigera et vous protègera.
Jésus lui-même a enseigné. De même les apôtres se réunissaient chaque jour et persévéraient dans l'enseignement. Nous devons revenir à ce modèle divin, et accepter de nous asseoir plus de 17 minutes pour être enseignés par la Parole, pas juste chatouillés par un style dynamique.

Je prie : C'est toi qui as donné le ministère d'enseignant pour ma croissance spirituelle. Je suis prêt à changer mes habitudes pour passer du temps dans Ta parole.

SOURDRIL ANNABELLE
29/05/2014