Des prisonniers politiques pro-Gbagbo    ont été déplacés

ce jeudi de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan

 

(MACA) au camp pénal de Bouaké par des forces  . 

 

Il s’agit d’Assoa Adou, Lida Kouassi Moïse  et d’une dizaine d’autres prisonniers.

 

Nous apprenons qu'un dénommé Edmond Aké qui

 

prenait soin de l’ex secrétaire d’Etat aux handicapés,

 

Raphaël Dogbo a également été déplacé vers le camp pénal de Bouaké.

 

Amnesty International dénombre plus de 400 prisonniers politiques en Côte-d’Ivoire.

 

 

Nous y reviendrons…