Le successeur de Ban-Ki Moon soutient discrètement ceux qui se battent pour la libération provisoire de Laurent Gbagbo

Le successeur de Ban-Ki Moon soutient discrètement ceux qui se battent pour la libération provisoire de Laurent Gbagbo

Les soutiens de Laurent Gbagbo à travers le monde ne finissent pas de se de défaire la chronique. Selon François Soudan, le rédacteur en chef de Jeune Afrique a révélé l’amitié qui lie Laurent Gbagbo à Antonio Gutérres, le nouveau Secrétaire général de l’ONU. Il a affirmé que ces deux personnalités se sont côtoyés pendants plus de 20 ans, à l’internationale socialiste.

 

 

Sur les ondes de la radio France internationale (RFI), le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire, Jeune Afrique a fait des confidences sur les relations existant entre le pensionnaire de La Haye et le nouveau SG de l’ONU. François Soudan a révélé que Laurent Gbagbo et Antonio Gutérres seraient des amis de longue date. Ils se seraient fréquentés pendant 20 ans à l’internationale socialiste.

 

Selon le chef de la rédaction de Jeune Afrique, le successeur de Ban-Ki Moon soutient discrètement ceux qui se battent pour la libération provisoire de Laurent Gbagbo. Lui-même étant un socialiste chevronné et ce depuis plus de 30 ans.

 

Seulement voilà, malgré ce soutien de taille, François Soudan a affirmé sur les micros de RFI, que la libération de l’ex-Chef d’Etat ivoirien de la Haye, est très loin d’être acquise.