Le groupe musical EDEN a été désigné meilleur groupe religieux au terme d’un vote du public, au cours de la 6è édition de la soirée de distinction organisée par la structure d’événementiel paillettes et glamours.
Primées seulement après 2ans d’existence, Larissa Doh et Marina Kouassi ont décidé d’attaquer l’intérieur de la Côte d’Ivoire afin d’y proclamer Jésus-Christ, « le libérateur des captifs, le pourvoyeur par excellence, le Prince de la Paix ». Cette distinction loin d’être percue comme un couronnement, Marina et Larissa, la conçoive comme un motif pour « s’approcher encore plus » de leur Dieu, qui « va achever ce qu’il a commencé » avec elles, à savoir « restaurer les vies ».
Elles définissent leur ministère comme étant un ministère d’évangélisation. « L’objectif aller annoncer l’évangile, proclamer Christ Dieu vivant dans les contrées les plus reculées tant en Côte d’Ivoire qu’en international », annoncent-elles. Ce d’autant plus que leurs modèles en la matière restent les Chantres Constance Aman et Koné Fontaly.
Le groupe Eden est à son second album sorti il ya quatre mois, et intitulé « le tombeau est ouvert ». Ce maxi single a permis au groupe de s’engager dans une tournée, baptisée « caravane de la louange », qui lui a permis de visiter plusieurs églises et participé à de nombreux programmes. Ce maxi single de six titres aborde les thématiques liées à la résurrection de Jésus-Christ, au Saint-Esprit, à la joie et au salut donnés par Christ et enfin à l’amour de Dieu pour les hommes.
EDEN nourrit également comme ambition de s’exporter en international. Des contacts seraient en vue avec de grandes maisons en vue de la distribution des œuvres du Groupe en Europe et en Amérique du Nord. Pour réussir dans ce milieu que Marina et Larissa qualifient de « difficile », elles se sont faites entourés d’une « équipe de professionnels ». EDEN reste l’un des groupes chrétiens les plus sollicités en ce moment.
Malgré ce succès assez précoce, Larissa Doh et Marina Kouassi gardent la tête sur les épaules, demandant à leur Dieu de continuer à faire d’elles des instruments de propagation de l’évangile

Par Autre presse