Des individus armés ont abattu, dans la nuit de mercredi à jeudi, deux civils à Ganzon, un village de la sous préfecture de Bangolo (Ouest, région du Guémon) au poste de contrôle des forces de l’ordre.

 

Les victimes de cette attaque meurtrière sont des jeunes qui ont pour habitude de prêter main forte aux forces de l’ordre en faction dans le village pour des contrôles de routine.

 

Selon Kéhi Ange, un habitant de Ganzon, les nommés Kéhi Boneka Elisé, âgé de 20 ans et Zanhan Déhépa Angenor, né en 1993 qui apportent souvent leur aide aux gendarmes et militaires exerçant à Ganzon dormaient cette nuit-là au poste de contrôle alors que les agents des forces de l’ordre étaient eux-mêmes absents. Ils ont été surpris dans leur sommeil, et tués par des inconnus armés.

 

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie local