L’armée sous régionale officielle, c’est Ecomog. Le plus gros contingent des soldats de l’Ecomog vient du Nigeria. C’est encore plus officiel que c’est le Nigéria qui a le commandement de l’Ecomog. Et Ecomog est réputée pour semer la mort, sans gérer la morgue, une fois qu’elle intervient militairement. Au Libéria, en 1990, en Sierra Leone, en 1997, et récemment en Codivoire, elle a fait ses preuves.

Sanglante et funèbre. A ces époques, Ecomog avait des oreilles fines pour entendre crépiter des balles et intervenir
comme des justiciers jutes ou injustes, pour sévir en punissant, grave...Mieux, elle avait des yeux de lynx pour voir voler des balles et agir, même dans des trous de souris. Mais, curieusement,face aux Djihadistes au Mali, Ecomog est
sourde et aveugle. Elle ne voit pas non plus ce que les Djihadistes y font. Curieux,tout de même. Mais cela est encore plus  étrange lorsque la même Ecomog ne voit pas ce qui se passe à son nez et à sa barbe, et ne sent pas la mauvaise odeur qui se dégage dans sa propre maison : Boko Haram !!! Certaines langues disent que c’est parce que les Djihadistes ont des compromissions avec nos ancêtres les Gaulois qu’Ecomog ne réagit pas. D’autres langues disent que c’est parce que Boko Haram a des accointances avec le pays de l’Oncle Sam qu’Ecomog adopte une position de statuette. Mais que dit Ecomog elle-même ? Elle est bobo, grande muette ? Non, pas si muette que ça, car, quand Séplou lutait contre l’impérialisme occidental et le néo-colonialisme, Ecomog a donné de la voix, de la rafale et de la bombe !
Rman Bléwé
Bôlkotch du vendredi 20 juin au jeudi 26 juin 2014