Une manifestation pour dénoncer les méthodes des forces de l'ordre à Yopougon a été dispersée par la police ce jeudi en début d'après midi, .

Les manifestants ont été dispersés par la police à l'aide de bombes lacrymogène. Ils étaient arrivés par milliers jeudi aux environs de 13heures au palais de justice de Yopougon pour dénoncer certains abus de la police. Celle-ci aurait provoqué la mort de deux élèves plus tôt le matin dans le quartier de Niangon au 17ème arrondissement.

Cette dispersion par la police fût rapide et totale. Les manifestants qui étaient en majorité des élèves se sont rapidement dispersés dans les rues adjacentes de la commune sans tenter de se réorganiser.

Les raisons de cette manifestation résident dans le nouveau phénomène d'enlèvement d'enfants. Plus tôt le matin une femme a été interpellée à Niangon alors qu'elle tentait d'enlever des enfants. La population alors survoltée a tenté de lyncher cette dernière, mais la police présente sur les lieux s'y est oppposée. Cette interposition a donc viré au drame en provoquant la mort de deux élèves, une jeune fille et un jeune garçon.
Affaire à suivre..