Le journaliste d'investigation Philippe Kouhon nous raconte comment Diaspo TV a essayé de s'entretenir avec la première dame, Mme Ouattara.

"Selon nos informations, le président ivoirien ne devrait pas retourner à Abidjan avant début mars, sa convalescence étant plus longue que prévu. Cette intervention chirurgicale a par ailleurs entraîné le report de la première visite de François Hollande en Côte d'Ivoire. Initialement calée fin février (LC nº675), celle-ci ne devrait finalement pas intervenir avant le mois de juin, voire juillet" a écrit hier mercredi 19 février 2014 notre confrère de la Lettre du Continent.

Pour avoir le coeur net et après avoir appris d'une source très introduite, que le président Ouattara n'aurait que 3 semaines de convalescence, Diaspo Tv a joint au téléphone la première dame, Madame Dominique Ouattara depuis Paris ce jeudi 20 février 2014 aux environs de 13h26mn pour en savoir davantage sur l'évolution de la convalescence du N1 Ivoirien.

"Cher monsieur, mon époux va bien. Il a repris à marcher. Dès lors que la présidence a fait un communiqué et que moi-même j'ai informé sur facebook qu'il va mieux après son opération, je ne peux pas vous en dire plus" nous a répondu l'épouse du Chef de l'état, visiblement surprise par notre coup de fil.

Et lorsque nous la sollicitons pour un RDV afin d'échanger sur plusieurs sujets d'actualité ivoirienne en dehors de la santé de son époux:
"Excusez-moi monsieur, je n'ai pas actuellement le temps. Aussi, nous ne recevons pas les journalistes. Je suis très bousculée par l'état de santé de mon époux. Merci et au revoir" nous rétorquait Dominique Claudine Nouvian, désormais Dominique Ouattara.


En clair, précédemment prévu pour être sur pied début mars (3 semaines à compter du 8 février, date de l'opération), Alassane Ouattara restera encore cloué au lit et bien pour encore plusieurs mois.
Toute chose qui bouleverserait la première dame qui pourrait être contrainte d'abandonner son époux très très malade pour d'autres missions.
Serait-il déjà mort ou bien serait-il dans un état de convalescence à durée indéterminée? Qui vivra verra!

Philippe Kouhon/ journaliste d'investigation (Diaspo tv)