Créateur des concepts à succès, «La Prudencia», «La Comporta», «La Prodada », «Cacher-Regarder», Don Mike Le Gourou, se fait rare ces derniers temps, dans le milieu du show-biz. Et surtout dans la nuit abidjanaise, où il officiait jusque-là. Après 28 ans de service, l’artiste a décidé de raccrocher dans la nuit. Pour se consacrer à autre chose.

On ne verra certainement plus la silhouette de Don Mike Le Gourou dans la nuit abidjanaise. Après plus de deux décennies passées dans ce milieu, le vieux routier a décidé de tout arrêter. Et partir à la retraite. L’artiste-chanteur qui n’a pas connu que des jours heureux dans cet univers, ces dernières années, n’est plus prêt à tenter une nouvelle aventure, après ses dernières infortunes au Temple Live et au Ice Discothèque des Deux-Plateaux.

«J’ai tout donné à la nuit abidjanaise. J’ai connu des hauts et des bas. Après toutes ces expériences vécues, je crois que c’est le moment pour moi de partir, je suis fatigué. Revenir officier dans la nuit comme manager ou gérant, franchement, je crois que c’est du passé», fait-il savoir. L’artiste, pendant ce temps, ne chôme pas pour autant. C’est un homme busy en ce moment.

Le créateur du concept «La Prudencia», qui a décidé de se consacrer désormais à ses propres activités, dirige actuellement un mouvement artistique ivoirien, dénommé le Réseau des artistes unis pour la paix et l’émergence en Côte d’Ivoire (RAUPPECI). «C’est une association qui regroupe plusieurs organisations d’artistes, au nombre desquelles, l’Unartci, la Fondaci, la Coalition des femmes artistes de Côte d’Ivoire. C’est un mouvement apolitique que j’ai créé depuis le 15 Janvier et qui sera lancé officiellement le 25 mars prochain. Pour prôner la paix et parler aussi de développement partout en Côte d’Ivoire».

A la question de savoir si son réseau d’artistes n’est pas un autre mouvement “alimentaire”, à l’approche des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, «l’expert en loisir» s’en défend. «Non et non», s’oppose-t-il. «J’ai eu à le signifier à plusieurs reprises, mon mouvement n’est pas politique. Il regroupe d’ailleurs des artistes de plusieurs sensibilités. Nous ne sommes pas là pour “manger” avec des politiciens. Mais plutôt soutenir les actions du gouvernement, qui vont dans la droite ligne de l’émergence de notre pays», souligne-t-il.

Don Mike le Gourou, outre son mouvement naissant, vient de se lancer dans un autre projet. “Monsieur Cacher Regarder” entend créer un cabinet d’expertises destiné aux hommes du show-biz. «C’est un cabinet Conseil. Qui va prodiguer des conseils aux établissements de nuit, à ceux qui ont investi dans ce milieu. Il va aussi former des managers».

Côté carrière, Don Mike le Gourou annonce à ses fans qu’il revient. Le chanteur qui n’a plus sorti de disque depuis un bon moment, concocte en catimini une nouvelle galette. «Ça sera un single de deux titres qui va sortir avant la fin de l’année, avec encore un gros concept de danse», apprend-il.
Source : topvisages.net