Ce n'est pas la première fois qu'on entend parler d'une telle histoire : un passager s'est vu débarquer d'un avion après avoir critiqué un agent d'escale non pas face à face... mais sur Twitter !

Exploiter les réseaux sociaux pour se plaindre de la qualité de service et d’accueil lorsque l’on s’apprête à embarquer sur un vol est devenu chose courante. Malheureusement, il arrive parfois que certains employés des compagnies aériennes réagissent plutôt mal à ce genre de critiques publiées en ligne, et de ce fait publiques.

Un voyageur originaire de Minneapolis a fait la désagréable expérience de se voir interdire d’accès à l’avion qu’il s’apprêtait à prendre après s’être plaint sur Twitter d’un agent d’escale ayant empêché ses enfants d’embarquer en même temps que lui.

Voici le contenu de son tweet :

« Je n’ai jamais vu un agent si désagréable à Denver. Kimberly S, porte C39, vraiment mécontent @SWA ».

Malheureusement pour lui, l’agent en question a rapidement intercepté le tweet, refusant de le faire monter à bord, argumentant que ce tweet était qualifié d’agression remettant en cause sa sécurité, allant même jusqu’à menacer d’appeler la police. Disproportionné, dites-vous ?

Mais attendez, les choses ne s’arrêtent pas là : sentant la situation s’envenimer, les menaces de l’agent font pleurer les enfants du passager désormais « légèrement » dépassé par les évènements, interdit de monter à bord de son vol à moins de supprimer son tweet.

Southwest Airlines, la compagnie impliquée dans cet incident, n’a heureusement pas tardé à réagir, multipliant les excuses, proposant des réductions de 50$ aux 3 passagers, le père et les deux enfants. Rien à faire, le papa ne décolère pas, et jure de ne jamais utiliser ces bons, ni de remettre les pieds dans un avion de la compagnie !
Source : gizmodo