OUATTARA et sa haine contre GBAGBO et son parti .

OUATTARA veut liquider le FPI parce que la campagne contre les urnes a été un succès . Dans cette pseudo- élection OUATTARA s'est rendu compte qu'il y'avait deux candidats : lui même OUATTARA et l'abstention .
OUATTARA devrait s'en prendre à lui même pas au FPI .
L'abstention est toujours motivée dans une élection par un rejet profond d'une personne . L'abstention a été le vainqueur de sa pseudo - élection . Aux yeux des ivoiriens OUATTARA est incapable d'améliorer leur quotidien . Aux yeux des ivoiriens OUATTARA est incapable de résoudre les problèmes socio- économiques de leur pays . 
Pourquoi cherche t-il a liquider le FPI ?
OUATTARA veut liquider le FPI parce qu'il sait que le moment est venu de le stopper . Son projet de modifier la constitution qui est l'âme d'un pays n'aura pas lieu tant que le FPI existe . OUATTARA veut liquider ce parti parce qu'il sait que ce parti ne lui permettra jamais de faire de ce pays un pays sans conscience nationale , un pays sans véritables nationaux . 
On voit le diable venir avec ses cornes , mais il échouera encore dans sa tentative de rayer ce parti qui est la voix de ce pays .
C'est cette surestimation qu'il a toujours de sa petite personne qui lui fait dire des idioties en plein 21 siècle " le FPI sera vide de sa substance bientôt "OUATTARA a un gros problème c'est qu'il se surestime beaucoup . En effet la surestimation de soi est la cause de la méfiance et de la suspicion envers les autres et explique la jalousie du paranoïaque qui pense que les autres sont jaloux de lui et contre lui. Il développe donc en retour le même comportement. Mais en vérité, c’est son propre comportement qu’il projette sur les autres. Cela conduit finalement à la peur des autres et à un sentiment d’insécurité et de persécution. Tous ces facteurs produisent un état d’anxiété qui envahit OUATTARA c'est-à-dire une peur ou crainte du parti de GBAGBO . 
Le FPI ne sera pas rayer OUATTARA . C'est un parti infrangible 

Adolphe Inagbe  POUR LECRIDABIDJAN