après Kolo Touré, Copa Barry, héros de la Côte d’Ivoire en finale de la Coupe d’Afrique des nations 2015, a annoncé sa retraite internationale, ce lundi 02 mars 2015. Il quitte les Éléphants en pleine gloire, au terme d’une carrière compliquée.

Il a été titularisé pour la plupart des grandes échéances, notamment les Coupes du monde 2010 et 2014 et la Coupe d’Afrique des nations 2012 perdue en finale, aux tirs aux buts, face à la Zambie d’Hervé Renard.

Renard, aujourd’hui, est passé dans le camp ivoirien. Et depuis la victoire des siens à la CAN-2015, le technicien français n’a eu de cesse de vanter les mérites de son gardien, qu’il avait désigné comme remplaçant au début de la compétition, au profit du jeune Sylvain Gbohouo.
Au sortir du tournoi, le coach a loué l"état d’esprit remarquable [de son gardien vétéran] pendant la CAN". "J’avais conscience que c’était très difficile pour lui d’être remplaçant. Il savait qu’il serait numéro 2 lors de cette compétition. Je lui avais laissé le choix de ne pas venir du tout. Il a accepté en me disant que sa patrie était le plus important", a-t-il expliqué.
Barry a visiblement fait le bon choix. Il raccroche les gants au sommet d’une gloire éphémère mais méritée, au terme d’une longue carrière sous le maillot des Éléphants.

Copa Barry intègre la sélection nationale de Football de Côte d'Ivoire le 18 juin 2000 à la faveur du match Côte d'Ivoire - Tunisie. Il participe, avec l'équipe nationale de Côte d'Ivoire aux Coupes du Monde de 2006, 2010 et 2014. Finaliste de la CAN 2012, il remporte la CAN 2015 en marquant le tir au but décisif face au Ghana, après avoir repoussé le pénalty du gardien des Black Stars.

Ses débuts:

Copa débute le football dans les rues des quartiers d’Abidjan. Puis, il se dirige vers le Stella Club d'Adjamé, un club de 1re division d’Abidjan, où il effectue un essai concluant. Il y rejoint les cadets et joue en tant que milieu de terrain.
En février 1994, le centre de formation de football « MimoSifcom » est créé par l’ASEC d’Abidjan, l’un des plus grands clubs de football de Côte d’Ivoire. Jugé trop jeune au départ, il fait finalement son entrée à l’Académie MimoSifcom le 1er août 1995 (promotion Johan) en tant que gardien de but, le manager général Jean-Marc Guillou lui décèlant des qualités pour ce poste. Il a 17 ans1. En 1999, il signe son premier contrat professionnel avec l’ASEC Mimosas. En novembre 2000, il signe avec le Stade rennais qui l'avait remarqué lors d'une tournée avec l'Académie Mimosifcom en France en avril 1997.

Parcours professionnel
Saisons Club
1998-2001 Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas
2001-2003 Drapeau : France Stade rennais
2003-2007 Drapeau : Belgique KSK Beveren
2007- Drapeau : Belgique KSC Lokeren