Une prise d'otages serait en cours dans une entreprise de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs sont recherchés depuis hier.


13h25 - Selon l'AFP, une fusillade aurait éclaté vers 13 heures porte de Vincennes à Paris
13h20 - Des négociateurs ont "tenté d'établir un contact" avec les deux hommes retranchés avec un otage.

13h15 - Manuel Valls s'est rendu au siège de Libération, près de la place de la République à Paris, pour "soutenir les journalistes de Charlie Hebdo" ayant survécu à l'attentat et hébergés par le quotidien.


13h05 - Plusieurs établissements scolaires évacués sur la zone de Dammartin selon la (mairie
12h40 - Le ministère de la Santé a demandé aux hôpitaux franciliens et de Picardie de se tenir prêts à déclencher le "plan blanc", alors que la prise d'otage se pousuit en Seine-et-Marne.
Le point à la mi-journée : Tireurs d'élite sur les toits, hélicoptères en vol stationnaire, salariés calfeutrés: la zone industrielle de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) où les auteurs présumés de l'attaque contre Charlie Hebdo se sont retranchés est en état de siège.
Rues désertes, rideaux de fer des commerces abaissés, accès routiers coupés par les forces de l'ordre, Dammartin, petite commune de 8.000 habitants, est une ville morte plongée dans la brume.


Les frères Saïd et Chérif Kouachi, identifiés par les autorités comme les responsables de l'attaque contre Charlie Hebdo qui a fait douze morts mercredi, à des policiers à un barrage, se sont retranchés dans les locaux d'une imprimerie où ils retiennent un otage.
Sur son site internet, la mairie appelle les habitants à rester à leur domicile. Ceux qui pouvaient être évacués l'ont été. Les enfants sont confinés dans les écoles.

  la suite sur http://www.france24.com/fr/