Voilà plus de trois mois que le président du Front populaire ivoirien (FPI) est en liberté. Aussi a-t-il décidé d’oublier les conditions de son arrestation à Abidjan, le 22 avril 2011 suivie de son transfert à la prison civile de Bouna quelques jours plus tard.

Affi N’Guessan, qui a passé 28 mois en prison, l’a signifié au cours d’un meeting le jeudi 14 novembre à Kouibly. «J’ai  pardonné à Morou Ouattara pour les sévices qu’il m’a fait subir. J’ai pardonné à Ouattara qui, hier, m’a fait emprisonner », a déclaré l’ancien Premier ministre sous les regards des militants du FPI qui ont effectué le déplacement, avant de poursuivre : «Au nom de la Côte d’Ivoire, au nom de la paix, je tends la main à Alassane Ouattara. De la même manière, qu’il tende sa main et libère nos camarades qui sont en prison, qu’il permette à ceux qui sont en exil de rentrer en Côte d’Ivoire ».

Il a invité les militants de sa formation politique de Kouibly de laisser tomber les rancunes, et à s’ouvrir au dialogue afin d’aller à la réconciliation qui, a-t-il soutenu, est le pilier de tout développement. «Il faut qu’on discute, que le pouvoir fasse en sorte que le dialogue aboutisse et que les états généraux se tiennent. Nous avons fait notre part, qu’il fasse sa part. Car, le FPI est en plein dans la réconciliation et a pris le devant », a ajouté l’hôte des populations de Kouibly.

Pour le FPI, la réconciliation nationale doit s’organiser autour d’un débat large, inclusif, franc et sincère sur toutes les questions qui divisent les Ivoiriens depuis plusieurs années, et dont la résolution permettra de fonder un nouveau consensus national pour la paix, la stabilité, l’unité et la réconciliation nationale. Se prononçant sur la gestion actuelle du pouvoir, il a indiqué que le régime Ouattara est frappé de malédiction parce qu’il n’a pas l’onction du peuple. C’est pourquoi il invite, une fois de plus, ses militants à la remobilisation pour reconquérir le pouvoir dès 2015. Les populations de Kouibly ont promis de le suivre. Après Kouibly, Affi N’Guessan a rencontré les populations de Facobly samedi dernier et a animé un meeting hier, à Bangolo.

Inter   via lebab…